Savoir se protéger de la chaleur, c’est !

Limiter l’augmentation de la température de l’habitation

- La journée maintenir les volets et les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. 
- Il est préférable d’ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit.
- Dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure ne pas hésiter à créer des courants d’air dans tout le logement.
- Evitez d’utiliser des appareils électriques chauffants (four…).

Limiter les expositions à la chaleur

- Éviter de sortir aux heures les plus chaudes (entre 11 heures et 16 heures) et les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (courses, jardinage, bricolage, sport...).  Rester dans les pièces les plus fraîches du lieu de vie.
- S’installer au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais ou climatisé (grands magasins, cinémas, musées, lieux publics...) si dans le lieu de vie il n’y a pas de rafraîchissement possible. Ne pas hésiter à se faire accompagner par les intervenants Age d’Or Services.

- En cas de sortie rester à l’ombre, porter un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de couleur claire. Ne pas oublier d’emporter une bouteille d’eau.

Se rafraîchir régulièrement, s’hydrater, adapter son alimentation

Se mouiller régulièrement la peau :

- Appliquer des linges ou un gant humide(s) sur le visage, le cou, les bras, les avant-bras, les jambes. Vaporiser de l’eau sur le visage et les autres parties du corps à l’aide de brumisateurs. Si possible prendre des douches ou des bains frais, sans se sécher, puis…
- Favoriser l’évaporation de cette eau par un léger courant d’air : éventail, ventilateur...

Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif et continuer à manger normalement (apports d’eau et de sel suffisants) :

- Boire environ 1,5 litre d’eau par jour, pas trop froide car la sensation de soif s’atténue plus vite,
- L’apport en eau peut être varié : thé ou café frais, sirop très dilué dans de l’eau, soupes froides, compotes de fruits, sorbets (plus riches en eau que les glaces), jus de fruits, fruits et légumes riches en eau (pastèque, melon, fraises, pêches, tomates, courgettes et concombres), yaourts (un yaourt hydrate aussi bien qu’un verre d’eau), 
- Eviter également de manger « trop froid », 
- Eviter l’alcool, qui diminue les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.

Il est essentiel de vérifier auprès de son médecin traitant s’il n’y a pas de contre-indications à consommer un type de boisson ou une catégorie d’aliment. 

En pratique, pour les personnes vulnérables

- Se signaler à la mairie du domicile afin que les services sociaux puissent organiser des visites régulières en cas de forte chaleur.
- Indiquer sur un document mis en évidence près du téléphone les coordonnées des personnes référentes (famille, médecin traitant, service d’aide et d’accompagnement, service de soins…).
- Rendre facilement accessibles les derniers documents médicaux (ordonnances, résultats d’analyse, comptes rendus…).

Attention au coup de chaleur, à l’insolation !

- Le coup de chaleur doit être envisagé devant l’association d’une température supérieure à 40°C (par accumulation de chaleur extérieure) avec des signes tels qu’une fatigue inhabituelle, des maux de tête, des douleurs au ventre ou des vomissements, des vertiges, des crampes musculaires, des sueurs importantes, une sensation de soif intense... L’objectif est d’abaisser la température en dessous de 39°C.
- L’insolation est un coup de chaleur faisant suite à une exposition de longue durée au soleil. Elle est le plus souvent accompagnée de coups de soleil relativement importants. L’action directe des rayons au niveau de la tête va être à l’origine de maux de tête, de nausées…. La température est généralement supérieure à 39°C. 
- L’objectif est d’abaisser la température
     - S’installer dans un endroit aéré à l’ombre, boire de l’eau et se mouiller la peau très régulièrement,
     - Appeler un médecin ou alerter les secours,
     - En cas de malaise appeler le 15.

Source : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1033.pdf

Contact Service Client